Membres

Vos impressions ici :



Écrivez vos impressions sur ce blog et son auteur (et non des demandes de renseignements)

http://www.livre-dor.net/livre.php?livredor=130290.

jeudi 6 novembre 2014

Thymus et Thymuline

1)-Le Thymus :

D'après Gallien et les grecs , le thymus était l'organe dans lequel se trouvait l'esprit et l'âme. En effet ce mot vient du grec thumia, de thumos, coeur, affectivité, relatif à la passion... (12).
En boucherie, c'est un abat appelé « ris » qui peut être de veau, d'agneau ou de chevreau car il est surtout développé chez les jeunes animaux.
Il est situé à l'entrée de la poitrine, près du sternum et de la trachée.


Son rôle :


C'est un organe lymphoïde spécialisé dans la maturation des prothymocytes d'origine médullaire en lymphocytes T, variété de globules blancs jouant un rôle important dans la réponse immunitaire de l'organisme.
Cette maturation des prothymocytes en lymphocytes T s’effectue pendant la migration des cellules de la périphérie (cortex) vers le centre (médulla) de l'organe et sous l’influence de deux hormones synthétisées par le thymus, la Thymopoïètine et la Thymuline.
Le thymus s'atrophie et son tissu lymphoïde va laisser place à des tissus conjonctif et adipeux. Il persiste à l'état « de vestige » (1).
Des infections répétées ou sévères peuvent entraîner une atrophie prématuré du thymus, notamment chez le chat en cas d'infection par le virus Felv ou chez le chien en cas de maladie de Carré, ainsi qu'en cas de sous nutrition.
L'oligo élément Zinc est nécessaire au bout fonctionnement du Thymus (11). Il a aussi  été prouvé que les vitamines C et E augmentent, in vitro, les réponses des lymphocytes T (8).
 Pour un chat, la posologie journalière de Zinc est 10 mg , pour la vitamine C 100mg 2 fois/jour et la Vit E 50 UI 2 fois/jour. 
La production de Thymuline est sous la dépendance de mécanismes de régulation complexes, faisant intervenir notamment des influences hormonales. Ainsi, in vitro et in vivo, les hormones thyroïdiennes et les stéroïdes sexuels stimulent la production de Thymuline par l'épithélium thymique. Des arguments indirects suggèrent que les hormones hypophysaires jouent également un rôle dans cette régulation (13).

Le thymus joue  un rôle très important chez le chiot et le chaton . Il va permettre au jeune animal de se défendre contre les maladies virales que se soit la maladie de Carré, la parvovirose, la leucose féline, le syndrome d'immunodéficience féline (FIV), la péritonite infectieuse féline (PIF)....

Dans une étude portant sur 500 cas de Péritonite Infectieuse Féline,  Irène de Villers, homéopathe et Dr en immunologie, affirme que dans la PIF, il faut soigner avant tout le thymus, si l'on veut avoir une chance de guérison. Cet argument est d'ailleurs partagé par ma consœur le Dr Bernadette Bresard, vétérinaire (également Dr en médecine et Dr en sciences).(6-23).
" Les recherches de cette année (2014) confirment à nouveau le rôle crucial du thymus pour prévenir ou surmonter la PIF. Je le sais depuis fort longtemps, aussi il est agréable de voir que les dernières recherches le confirment elles aussi. Pour bien le comprendre, regarder les photos (histologie)du thymus avant/après ((après, perte de 90% du tissu fonctionnel et dégénérescence graisseuse ). Pour récupérer de la PIF on doit d' abord restaurer la santé du thymus. Et après le passage des stéroïdes, c'est une ÉNORME restauration qui est à entreprendre!"(13).
Dans cette maladie, le Dr de Villers (13-15) immunologiste, est aussi opposée à la cortico-thérapie qui serait responsable d'une atrophie de cet organe et donc indirectement de la mort de l'animal. Cet argument est aussi partagé par Takano et par le serbe  Bjelakovic (2).

Les tumeurs, thymomes, sont rares mais spécifiques : Le thymome est une maladie qui touche préférentiellement les chiens de grande race, les femelles et les individus âgés. Des prédispositions raciales existent. Ainsi, le berger allemand et le labrador retriever représenteraient chacun 28 % des cas de thymome canin .Plus de 40 % des chiens atteints d’un thymome développent une myasthénie grave (5-9).


2)-La Thymuline  :


C'est Jean François Bach, médecin biologiste, qui fut le premier à démontrer l'existence d'une hormone produite par l’épithélium thymique : la Thymuline.
Ce chercheur de l'Inserm s'intéressa particulièrement aux lymphocytes T et leur rôle dans l'immunité.
Dans les années 1980, il prouve l'existence de cellules T « régulatrices » dans le contrôle de la reconnaissance du soi (l’auto-immunité). Il ouvre alors des voies nouvelles dans le traitement des maladies auto-immunes humaines comme la sclérose en plaques, la polyarthrite rhumatoïde,la maladie de Crohn et certaines formes de diabète.
L'efficacité de la Thymuline en dilutions homéopathiques a été démontrée par les travaux du Pr Madeleine Bastide, immunologiste (3) et du Dr René Halm (4), travaux qui furent repris par le Groupe International de Recherche sur l’Infinitésimal  (GIRI).


La Thymuline en homéopathie :



En homéopathie, la  Thymuline est utilisée en dilutions d'organothérapie dilué  dynamisé (14).
 Les recherches ont démontré que les dilutions les plus efficaces seraient de 7 CH et de 9 CH.
Il faut éviter les basses et hautes dilutions qui pourraient agir de façon contraire !
ll est préférable d'ailleurs de commencer le traitement par de la Thymuline en 5 CH ou 7 CH :
Dans les cas aigus, la Thymuline serait prescrite en 5 CH ou 7 CH à raison de 2 prises par jour.
Dans le chronique ou en prévention, elle sera donner en doses hebdomadaires de 9 CH.


Ses indications :



La Thymuline est particulièrement à indiquer chez le chaton et le chiot qui ont encore un thymus très fonctionnel, notamment avant 6 mois chez le chat et avant 6 mois et jusqu'à un an chez le chien selon la race.
Elle va contribuer à la maturation et à la différenciation des divers types de lymphocytes T.
Certains types de lymphocytes T vont attaquer le « non soi », c'est à dire contribuer à la destructions des éléments étrangers à l'organisme (bactéries, virus...) et d'autres protégeront le « soi » en évitant la destruction de l'organisme par lui même.


a)-les maladies virales :

-chat : Felv, FIV, PIF...
-chien : maladie de Carré, parvovirose ...


b)-les maladies auto-immunes :

 atopie, asthme (10)


Conclusion :


Le thymus est une glande essentielle à la maturation du système immunitaire. il contribue au développement des lymphocytes T, cellules de garde participant aux réactions immunitaires. Malheureusement , le thymus s'atrophie au cours du vieillissement, et la production des cellules de défense décline graduellement rendant l'organisme plus vulnérable à diverses affections.
Au cours du vieillissement, la taille et l'activité du thymus régressent graduellement . Le poids de l'organe diminue des 2/3 et le contenu lymphocytaire de 90%.
Cette diminution reflète bien la détérioration de la compétence du système immunitaire observés chez les personnes ou les animaux âgés (7).

Bibliographie :

(1)-Organisation du système immunitaire félin Thèse de doctorat de Emilie Pailloux
Année 2006 n° 85.
www2.vetagro-sup.fr/bib/fondoc/th_sout/dl.php?file=2006lyon085


(3)-Résultats sur la recherche avec thymuline. Cahiers du groupement. Hahnemannien du Dr Schmidt 2006; 43: 75-93. 171-. Bastide M. Interpretative theories
http://www.entretiens-internationaux.mc/medias/pdf/P-Madeleine-Bastide-Homeopathie.pdf

http://www.unconventional-medicine.com/halm.htm

theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=150

(6)- Dr Bernadette Bresard : Références à propos de la péritonite infectieuse ... - Bioveto
bioveto.blog.fr/.../references-a-propos-de-la-peritonite-infectieuse-feline-
               



(9)- Thymomes chez le chien et le chat : Le point Vétérinaire n° 347 du 01/07/2014
TUMEURS MÉDIASTINALES Auteurs : Florent Carette, Guillaume Ragetly, Laurent Cauzinille
(Centre hospitalier vétérinaire Frégis ).
(10)-L'asthme félin : approche d'un traitement homéopathique
www.vetup.com/articles.../102.../436-asthme-felin-chat-homeopathie

(11)- Les Carences nutritionnelles dans les pays en voie de ...
books.google.fr/books?isbn=2865372359
D. Lemonnier, ‎Yves Ingenbleek -

 (12)- Thym(o) - BioTop
georges.dolisi.free.fr/Terminologie/T/thymo.htm
-Titre : Comptes rendus de l'Académie des sciences ... - Gallica
 gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56752048/texteBrut

(13)-FELINE INFECTIOUS PERITONITIS ... FIP - Angelfire
www.angelfire.com/fl/furryboots/fip.html
(14)-L'organothérapie - Arnaud Veto
arnaudveto.blogspot.com/2012_06_01_archive.html

(15) -Site Facebook : PAIF : Péritonite Auto Immune Féline dite "pif": traitement du Dr de Villers  :où acheter les médicaments.








1 commentaire:

Arnaud Veto a dit…

Pour information :

Les commentaires doivent être fait au démarrage du blog.
Aucune réponse ne serait donnée ici.
Merci.
Pensez aussi à vous inscrire comme membre du blog !