Membres

Vos impressions ici :



Écrivez vos impressions sur ce blog et son auteur (et non des demandes de renseignements)

http://www.livre-dor.net/livre.php?livredor=130290.

vendredi 22 novembre 2013

La maladie rénale chronique du chat âgé.


La maladie rénale chronique représente avec le cancer une des causes principales de mortalité chez le chat âgé.
L'âge moyen au moment du diagnostic est de 12 ans et demi....
Elle résulte d'une perte irréversible et progressive de la fonction rénale par destruction des cellules rénales : les néphrons
Il est admis que les symptômes cliniques et signes biologiques apparaissent quand les 3/ 4 des reins sont détruits et ne fonctionnent plus....
Aussi il est important de la diagnostiquer au plus vite .

Quelques indices à connaître :


 - Une augmentation de prise de boisson, avec une émission plus importante d'urine : la litière doit être changée plus souvent. Cependant au début de la MRC ces symptômes ne sont pas toujours présents et sont moins fidèles que chez le chien.
-Des signes digestifs comme un appétit capricieux, accompagnées parfois de vomissements et constipation.
-Une perte de poids significative
-Une diminution de l'activité physique, accompagné de léthargie. Le chat fait moins sa toilette  et dort plus.

Un examen plus approfondi se portera :

-sur l'aspect du pelage avec la qualité des poils et de la peau.
-sur la présence d' une gingivite  avec la présence éventuelle d' ulcérations.
- sur une douleur à la palpation du ventre (reins bosselés).

Examens complémentaires :

Ces examens seront pratiqués chez un vétérinaire :
-Urinaires : densité urinaire, protéinurie avec le rapport protéines urinaires sur créatinine urinaire ( le RPCU doit être inférieur à 0,4) + bactériologie urinaire recommandée
- biochimiques et hématologiques : dosages de l'urée, la créatinine , le phosphore (en excès!), le potassium ( en baisse!)...,+ numération-formule ( anémie!)...
-Radiographie urinaire : qui permettra de voir la taille, la forme la densité des reins...
-L'échographie : qui permettra de voir l'échogénicité des reins, la dilatation des structures (bassinets..). Il est important à noter qu'une image échographique ou radiologique normale des reins n'exclut en rien une MRC !
  • la mesure de la pression artérielle : l'hypertension favorise la perte des néphrons !
  • Elle est souvent présente dans la MRC

Mise en place d'un traitement :


1)- diététique :

Les aliments donnés doivent contenir :
-des protéines hautement digestives : poulet,veau, fromage blanc, œufs...( de 3,3 à 3,8 g/kg de protéines).
-une diminution de l'apport de sodium (sel) et de phosphore ("le phosphore est un tueur silencieux" dit Stephen Di Bartola).
-un apport de fibres solubles pour le transit
-un apport de vitamines B et D3 (Dedrogyl ), d'acides gras poly insaturés oméga 3, et d'anti oxydants.
La restriction protéique ne sera instituée qu'en cas de stade avancé de la maladie .
Il est conseillé de remplacer l'alimentation sèche par une alimentation humide.
Pour prévenir le risque de déshydratation , il faut s'assurer que le chat ait toujours de l'eau propre à proximité. Une eau minérale plate contenant peu de sodium est à conseiller.


2)- Médical :

a)- allopathique :

Il visera :
-à rechercher une origine éventuelle de la MCR : une infection urinaire ? un traitement médical néphrotoxique ? (certains antibiotiques, les anti inflammatoires stéroïdiens : corticoïdes....), une hyper parathyroïdie secondaire ?...
-à traiter l'hypertension par des inhibiteurs calciques (amlopidine = Amlor) par des IECA (Bénazépril : Fortekor,Nelio..).
-à traiter la protéinurie , qui en l'absence de traitement raccourcit la vie du chat âgé.
Il est conseillé d'intervenir quand le RPCU est supérieur à 0,4 et que le chat possède une hydratation correcte.Le traitement fait appel là aussi à IECA comme le Bénazépril.
Un nouveau médicament existe depuis peu: le Semintra à base de Telminsartan. Il est administré à l'aide d'une seringue doseuse. (laboratoire Boehringer Ingelheim).
-à corriger les déséquilibres des électrolytes et acido-basiques : par la prescription de chélateurs du Phosphore ( Hydroxyde d'aluminium...).
 Un complément en Potassium peut être nécessaire (gluconate de potassium). L'acidose métabolique observée dans les cas graves sera traitée avec du Bicarbonate.
-à combattre la déshydratation par des perfusions de fluides (sérum physio, Ringer lactate).
La voie sous cutanée pourrait être utilisée (80 à 150 ml environ) si besoin par le maître...
-à traiter les troubles digestifs, notamment l'hyper acidité gastrique responsables de vomissements ( métoclopramide (Primpéran),,, sulcralfate (Ulcar).
-à combattre l'anémie – agénératrice- due à une diminution de la synthèse de l'érythropéine (EPO) par les reins. L'EPO humaine (Eprex) est utilisée pour combattre cette anémie...mais il apparaît au bout de q.q temps des anticorps anti EPO qui nécessite son arrêt. La Darbepoïtin, analogue recombinant de l'EPO, présenterait moins ces inconvénients.
Il peut y avoir une chute des plaquettes sanguines qui va se traduire par des hémorragies. Dans ce cas, le traitement sera une transfusion !

b)- homéopathique :

La thérapeutique homéopathique présente le grand avantage d'être dépourvu de toxicité et peut aussi être complémentaire de la plupart des traitements allopathiques.
Elle vise :
    -§ par un traitement symptomatique à activer la diurèse :
Berberis vulgaris 3 DH à 9 CH (selon similitude) :
Dysurie, urines troubles, sensibilité rénale à gauche. En dilution basse : drainage ; en dilution haute si arthrose associée.

Pareira brava  de 3DH à 9 CH (selon similitude) :
Difficultés à uriner, douleurs, souvent avec sédiments : indiqué en cas d'obstruction urétrale (calculs) en dilution haute.

Lycopodium : (de 3 DH à 15CH) : (selon similitude) :
Troubles hépatique et rhumatismaux souvent associés, sensibilité rénale à la palpation, parfois incontinence d'urine. N'utilisez les hautes dilutions que si les émonctoires fonctionnent bien ! En cas d'accident par libération trop brutale de toxines, son antidote est China 4 CH

Sérum d'anguille :de 4 CH à 7 CH (selon similitude) : 
Rétention d'urine, oligurie, urines chargées, état urémique.
A renouveler toutes les heures en cas de crise d'urémie.


Ammonium carbonicum de 3 DH à 9 CH (selon similitude) :
Prostration, froideur du corps, anorexie ou faim vite rassasié,état urémique, accélération du cœur.


              - § traiter l'hypertension :
                                              
Aurum Metallicum 9 CH :

Aurum s'oppose à la sclérose et destruction des organes et principalement du parenchyme rénal.
Il combat également l'hypertrophie cardiaque concomitante
Le laboratoire Weleda commercialise à cet effet les préparations n° 149,163, 165...contenant de l'Aurum Metallicum pour traiter l'hypertension artérielle.

Sel Gemme DH 8 :

Ce médicament de lithothérapie déchélatrice régularise le métabolisme du sodium et est indiqué en cas de rétention hydrique (œdèmes).
Il exerce ainsi une action anti hypertensive.


               - § traiter l'anémie :

Il est bon de relancer l’érythropoïèse par apport d'oligo-éléments comme l'association du Cobalt et du Fer.

Erythrite DH 8 :

Ce minerai est riche en Cobalt et agit sur la micro circulation au niveau du rein, foie et système nerveux.

Hématite DH 8 :

Ce minerai est riche en fer.


             - § à associer un traitement de fond :

Il doit faire appel à la sémiologie homéopathique du chat malade pour réaliser une individualisation du traitement.
Le chat âgé est souvent un « sycotique » . La sycose est un vieillissement de l'organisme, une intoxication lente et progressive du système réticulo-endothélial , une inhibition en eau des tissus responsables d'un hypo- fonctionnement glandulaire...
Aussi pourront être associés au traitement symptomatiques des médicaments de fond en hautes dilutions et prescrits une seule fois / quinzaine ou par mois.

Thuya : chat obèse, frileux,présentant une peau d'aspect sale …

Natrum muriaticum : chat plutôt amaigri malgré un bon appétit et une soit vive, peu actif, déshydraté...

Causticum : chat maigre,présentant souvent des paralysies ( des membres postérieurs, de la vessie avec incontinence) rhumatisant...


Phosphorus : chat hypersensible, anxieux (peur de l'orage), irritable mais recherchant la compagnie de son maître...souvent est associé une insuffisance cardiaque

Medorrhinum : chat agité, asthmatique, rhumatisant...

Des médicaments de lithothérapie peuvent compléter le traitement de fond.
Ils vont permettre de lutter contre l'anorexie, la cachexie...
Ainsi, Fluorite DH 8 va relancer les fonctions endocrines de l'hypophyse, thyroïde, surrénales...
Dolomite DH 8 va lutter contre la sycose et permettre une meilleure assimilation des aliments.
Chalcopyrite aurifère DH 8 agira comme un anti inflammatoire naturel.
 


c)-probiotiques :

Le laboratoire Vétoquinol commercialise un mélange symbiotique breveté (Kibow Biotics) de trois probiotiques : Enterococcus thermophilus, Lactobacilus acidophilus, et Bifidobacterium longum - et d'un prébiotique (psyllium) sous le nom d'Azodyl .Ces probiotiques ont été spécialement choisies en raison de leur degré élevé d'affinité avec les toxines urémiques et de leurs capacités à les métaboliser au niveau du colon.
 Malheureusement, ce complément nutritionnel n'est pas encore commercialisé en France et en Europe.


d)- compléments alimentaires :

§-Les Chélateurs :  ils fixent le phosphore en excès et les toxines urémiques  (Ipakitine, Renalzin...).
Le dernier sorti me parait intéressant car il agit à plusieurs niveaux :PRONEFRA (labo Virbac).
Ce nouvel aliment complémentaire contient :
- des carbonates de calcium et de magnésium qui agissent en "chélatant"(fixant) le phosphore,
- du Chitosan qui chélate les toxines urémiques,
-de la plante astragale qui lutte contre la fibrose rénale,
-des extraits du poisson Bonito pour lutter contre l'hypertension.
La posologie est d'un ml pour 4 kg matin et soir.
D'après le laboratoire , le produit possède  une forte appétence. A suivre...
 §-Carbone absorbant sphérique... :
Il s'agit du COVALZIN (Kureha)  qui est actuellement commercialisé au Japon. Ce médicament permettrait de réduire le sulfate d'indoxyle qui s'accumule dans un organisme souffrant de MRC et jouerait un rôle important en permettant de lutter contre progression de l'insuffisance rénale.
Il est aussi commercialisé  chez l'homme sous le nom de Kremezin.

Bibliographie 


-La Dépêche Vétérinaire -Technique n°131 : Maladies de l'appareil urinaire du chat » de Anne-Claire Gagnon.
-La Dépêche Vétérinaire-Technique n° 134 : Gériatrie Féline:la MCR chez le chat âgé de V.Fabrès
-La Dépêche Vétérinaire n° 1245 (8 février 2014) et n° 1266 (5 juillet 2014) : Pronefra de Maud Lafon
-Dictionnaire Pratique de Thérapeutique Chien,Chat ,NAC de Robert Moraillon et col.
-Homéopathie vétérinaire-biothérapie de Henri Quiquandon
-L'homéopathie vétérinaire de Philippe de Wailly
-Thérapeutique vétérinaire de N.M Issautier.
-Nouvelles cliniques de lithothérapie déchélatrice du Dr M.Tetau et du Dr D.Scimeca. (Éditions Similia).
-Feline CRF information Center: www.felinecrf.com/meds0.htm
-Formulaire de médecine d'orientation anthroposophique du laboratoire Weleda
-Articles du blog : Lithothérapie déchélatrice, Probiotiques.... 

d)-article de phyto du blog :

"Quelques plantes diurétiques chez les carnivores" :



LA PILOSELLE (Heracium Pilosella): +++

Petite plante de la montagne, connue depuis Ste Hilledegarde (12ème Siècle); outre ses propriétés diurétiques ,fraîche, elle agit sur les brucelloses tant humaines qu'animales (par l'action del'ombelliférone); réduite en poudre, elle arrête les saignements de nez. Elle est aussi cholérétique (action + sur le sphincter d'Oddi ).
 De nombreuses présentations galéniques de cette plante sont commercialisées en médecine humaine (Arkogélules ND,tisane Mediflor ND,solution buvable Pilosuryl ND,  les EPS de Phyto Prevent.....) mais peu en médecine vétérinaire !
Cette plante contient des flavonoïdes qui vont favoriser, l'élimination des chlorures et de l'urée.
La présentation en teinture-mère venant de disparaitre, il faut donc utiliser l'EPS (Extraits fluides de Plantes fraiches Standardisés) commercialisé chez les vétérinaires par le laboratoire Wamine et en pharmacie par le laboratoire Phyto-Prévent. Ces 2 laboratoires font en fait partie du même groupe.
.
La posologie, conseillée par le laboratoire est d'un ml /5kg /jour.
Cependant,en cas d'insuffisance rénale aiguë, la Piloselle peut être donnée plusieurs fois dans la journée jusqu' amélioration des paramètres biochimiques (urée et créatinine), en  association à des perfusions en continu.
En cas d'insuffisance rénale chronique, la Piloselle  est prescrite  1 à 2 fois par jour associée à une hygiène alimentaire rigoureuse (croquettes ou boites diététiques adaptées)
Une autre indication thérapeutique est l'insuffisance cardiaque quand les diurétiques sont mal supportés par l'animal (notamment le furosémide (Lasilix ND) chez les races naines type York, d'ailleurs souvent associé à une insuffisance rénale !)

L'ORTHOSIPHON ou THÉ DE JAVA (Orthosiphon stamineus): +++

Arbrisseau de l’Indonésie ,il augmente la diurèse( eau, urée,acide urique). Chez l'homme, il aurait une action positive sur la lithiase rénale,des propriétés bactériostatiques et une action anti-proliférative sur les cellules cancéreuses. Il serait aussi utilisée comme compléments des régime amaigrissants!
C'est un bon "néphron-protecteur" .
 On la trouve en pharmacie sous différentes présentations (tisanes,arkogélules ND, Orthosiphon Boiron et teinture-mère, EPS...).
En teinture-mère, son goût est assez amer et sa prise est souvent difficile. Quelques chiens le vomissent. Un laboratoire vétérinaire ABIVET la commercialise en comprimés sous le nom de STAMIFON ND.
Son usage vétérinaire est plutôt réservé aux affections rénales chroniques(posologie de 1 à 4 comprimés par jour ). De même L'orthosiphon peut être utilisé dans le traitement de l'hypertension du chien comme d'ailleurs chez l'homme.

LE LESPEDEZA CAPITATA : ++

Plante originaire de Amérique du nord, bien connue de la profession par les nombreuses présentations commercialisées par les laboratoires vétérinaires pour ses propriétés diurétiques mais à mon avis, moins importantes que les 2 précédentes. Son action est due à la présence de flavonoïdes qui favoriserait la micro circulation rénale.
 En médecine humaine, elle est présentée comme un diurétique "doux" (troubles léger de l'élimination rénale...,fait baisser une urée peu élevée...) Je partage cet opinion et n'utilise que rarement cette plante.

AUTRES PLANTES  : +

- le frêne (Fraxinus Excelsior) également diurétique excellent éliminateur de l'acide urique chez l'homme ( la goutte !). Il est utilisé dans sa présentation en bourgeons (mascérats glycérinés) et peut être associé aux bourgeons de Cassis (rhumatismes également).
-le pissenlit (Taraxacum officinale) par ses racines, c'est un dépuratif (cholérétique chez le chien) .
Il présente aussi un effet laxatif (inuline) et est riche en potassium. son goût amer limite son usage, bien qu'il est réputé pour avoir une action diurétique puissante (identique au furosémide (Lasilix ND) chez le rat !).
-l'aubépine (Craetagus oxyacantha) plante aussi tonicardiaque
- l'ortie (Urtica Dioica ) également diurétique mais surtout protecteur des articulations (arthrose !)
-la verge d'or(Solidago) qui a aussi des propriétés antiseptique au niveau vésical,
-l'épine-vinette (berberis vulgaris en 3XH) goutes buvables (chat)....

Pensez aussi à traiter :

-l'anémie avec Tamarix Gallica JP
-l'hypertension avec Olea europea JP.

Un autre article traite du traitement de l'insuffisance rénale en homéopathie.

Bibliographie :
-Des plantes et des soins naturels pour mon animal de compagnie du Dr vétérinaire C. Gastinel-Moussour
-Phytothérapie et soins naturels pour mon chat du Dr vétérinaire C.Gastinel-Moussour
-120 plantes médicinales  de M.Rombi et D.Robert
-Phytothérapie de Dr J.Valnet
-Rajeunir nos tissus avec les bourgeons de Dr M.Tetau et Dr D.Scimena.
-La pharmacie verte de J.A.Duke (plus de 1000 cures naturelles entièrement libres de toxicité)
-Revue de Phytothérapie Européenne.
-Articles du blog

  Autres articles sur la MRC :

 forum de santé animale de l'association APSANA traitant essentiellement de l'Insuffisance Rénale (IRC du chat et du chien)

http://www.communicanis.com/fichetherapeutique12.html   Dr Jacqueline Peker, vétérinaire).
http://nephrovet.blogspot.fr/ 
Nephrovet est un blog dédié à l'urologie et à la néphrologie vétérinaire
 

 La photo du chat buvant au robinet m'a été fournie par mon ami vétérinaire Patrick D. du site : 




1 commentaire:

Arnaud Veto a dit…

Pour faire un commentaire ou demander un renseignement, allez au démarrage du blog.
Aucune réponse ne sera donnée ici . Merci.