Membres

Vos impressions ici :



Écrivez vos impressions sur ce blog et son auteur (et non des demandes de renseignements)

http://www.livre-dor.net/livre.php?livredor=130290.

samedi 27 février 2010

LE FIBROSARCOME FELIN



Le complexe fibrosarcome félin, appelé communément fibrosarcome correspond à un ensemble de tumeurs mésenchymateuses très agressives qui se développent sous la peau et envahissent rapidement les plans musculaires adjacents. (1).
D'après mon confrère le Dr P.Devauchelle :"un fibrosarcome est suspecté lorsqu'une tumeur persiste 3 mois après une injection, d'un diamètre supérieur à 2 cm ou que sa taille augmente un mois après l'injection"... (16).
Le plus souvent, elles se localisent entre les omoplates, formant un ou des nodules durs. les métastases sont rares (12) mais ces tumeurs récidivent très fréquemment. (dans 85 % des cas dans les 6 mois après l'opération).(4). Elles représentent dans ma clientèle 35% des tumeurs du chat !
L’étiologie de ses tumeurs est encore mal connue. Les vaccins ont été accusés, il y a quelques années notamment les vaccins contre la leucose, et la rage riches en alumine..Et aussi les injections pratiquées par les vétérinaires dans cette zone pour des raisons de commodité ,zone riche en tissus adipeux et peu sensible .
Parmi, les autres causes possible sont cités les antibiotiques, la méthylprednisolone, les sutures non résorbables (22).
Le Dr P.Devauchelle (Micen vet) recommande d'éviter les zones riches en tissus adipeux  notamment interscapulaire  et conseille de pratiquer les injections dans la zone lombaire ou la face externe de la cuisse mais surtout pas en IM dans la cuisse (16). Il qualifie ses tumeurs comme étant "traumatico-dépendantes et non vaccino-dépendantes (17).
 .Les morsures (bagarres entre mâles entiers ) ont été aussi incriminées. Bref, tout traumatisme des tissus sous cutanés ! L'âge médian au moment du diagnostic oscille entre 9 et 11 ans selon les études (15).
Actuellement, les chercheurs pensent qu’il y aurait une prédisposition génétique à développer ces tumeurs, ce qui expliquerait que tous les chats ne sont pas atteints après une injection ou un vaccin !
Les laboratoires ont depuis développés de nouveaux vaccins obtenus par « génie génétique » et les risques sont beaucoup plus faibles .On ne peut pas se passer de la vaccination pour un chat qui sort et est amené à rencontrer des congénères peut-être contagieux ( par morsures )! Il est par ailleurs préférable de changer le point des injections, ce que recommande actuellement les laboratoires (7).

Dans un 1er temps, il est impératif d’ôter la tumeur : exérèse précoce et large !

Le pronostic est directement lié au caractère complet et large de l'exérèse chirurgicale  :
Le temps médian avant la première récidive est de 79 jours lors d’exérèse limite et de plus de 325 jours lors d'exérèse large (12).

Mon confrère le Dr A.Hidalgo (Oncovet) (8) préconise d'aller au de là de 2 cm autour de la tumeur...et les vétérinaires anglo-saxons préconisent 3 cm ...ce qui n'est pas toujours facile à appliquer en pratique !
D'après ces derniers auteurs, le taux de récidive serait ramené seulement de 30 % sans aucun traitement associé.
Mon confrère le Dr Ph Haudiquet, spécialiste en chirurgien des animaux de compagnie, dit que le pronostic est "chirurgien-dépendant. "Les récidives surviennent plus tardivement lorsqu'un spécialiste opère que lorsqu'il s'agit d'un généraliste: 274 jours contre 66 jours"....
"Une étude récente portant sur 57 chats avec fibrosarcome induit préconise des marges plus larges de 4-5 cm et l'inclusion d'un plan en profondeur ainsi qu'une exérèse des apophyses dorsales vertébrales et des parties dorsales des scapulas si nécessaire : le taux de récidive est de 39 % et des métastases de 21 %" (22).

 Il faut faire analyser ensuite l'exérèse chirurgicale pour confirmation du diagnostic(2).



I)-Un traitement de radiothérapie:

Il peut être ensuite entrepris dans un centre spécialisé mais il nécessite plusieurs anesthésies générales qui s'échelonnent sur une période de 4 semaines.
Un autre traitement est aussi possible la brachythérapie interstielle : c'est la pose de fils d’iridium 192 à l’endroit de la tumeur qui sont retirés au bout de 4 jours. D’après mes confrères, les récidives sont abaissées à 30 % au lieu de 80% sans aucun traitement complémentaire.(3).

Malheureusement, ces traitements, certes efficaces, sont onéreux et ne peuvent pas s’adresser à tous les clients, hélas pas toujours très riches..., ce qui était le cas de ma clientèle !


II)-La chimiothérapie :

Elle est controversée par certains confrères par sa faible activité sur les tumeurs mésenchymateuses (4). Elle est aussi l’affaire de spécialistes encore peu nombreux en France.
 Enfin, elle peut occasionner des effets secondaires, pas toujours faciles à maitriser...
Actuellement des études sont réalisées avec le Mastinib, inhibiteur de croissance des cellules tumorales.
Les résultats sont pour le moment controversés au niveau des vétérinaires utilisateurs, hors AMM ! ( 13).
Cependant, l'homéopathie peut limiter les effets secondaires de cette thérapie par l'emploi des hétéro-isothérapiques. (voir article du blog : Immunité et homéopathie de décembre 2012 (11) +  (9-10).

 Des confrères font aussi des injections de corticoïdes retard toutes les 3 à 4 semaines..., mais l'efficacité est de courte durée..., sans parler des effets secondaires ! A éviter !

III)-L'immunothérapie :

Le laboratoire Mérial commercialise à partir du mois de novembre 2013,un nouveau médicament : l'Oncept IL-2 qui a pour action de" stimuler l'immunité anti tumorale innée  et d'aider ainsi l'organisme à détruire les cellules cancéreuses" (14).
Ce médicament vaccinal (à base du virus canarypox recombinant) s'utilise en association avec la chirurgie et la radiothérapie chez les chats présentant un fibrosarcome de 2 à 5 cm de diamètre, sans métastases, ni atteintes des nœuds lymphatiques. Il permettrait de retarder la récidive et de réduire le risque de rechute de l'ordre de 65%. Il s'injecte par la voie S/C par une série de 6 administrations.Sa délivrance est soumise à une ordonnance comme tous les vaccins.

IV)-Il existe aussi des traitements d' homéopathie :

Ils visent  renforcer le terrain et les défenses naturelles de l’organisme afin de limiter les récidives post-opératoires.
Je les ai mis en pratique durant mes cinq dernières années activités sur une soixante de chats opérés de fibrosarcomes. Depuis, je bénéficie du témoignages de confrères et de blogueurs qui me permettent d'affiner son efficacité.

J'ai donc utilisé le gui (viscum album) bien connu depuis les travaux du Dr R.Steiner pour ses propriétés antimitotiques et confirmés par les études récentes du laboratoire Weleda et du G.E.B.(5)
Je le prescris en homéopathie ,car le chat est un animal qui réagit très à cette médecine dans la mesure où il n’a eu de traitements allopathiques « agressifs » tels les anti-inflammatoires, contre indiqués en homéopathie. Je l'associe à ARN/ADN, pour réguler le fonctionnement cellulaire.
Si le chat est coopératif , j’associe soit une plante "immunomodulatrice" déjà citée dans ce blog : Uncaria tomentosa ( la Griffe du chat) (6) soit à la Monazite, pierre du Brésil ,légèrement radioactive.
Ce traitement peut être associé à d’autres médications sauf bien sûr à des anti-inflammatoires ( notamment les corticoïdes, contre indiqués en homéopathie !).
Le traitement d'attaque doit être prescrit durant 6 mois au minimum avec un contrôle mensuel par un vétérinaire et sera suivi d'un traitement d'entretien effectué le plus long temps possible.


Ce traitement homéopathique est sans danger pour l’animal et sans effet secondaire. Les seules difficultés que j’ai observées sont l’observance par le client et la coopération du chat qui quand il va mieux ne veut plus être soigné...!
J’ai eu de bons résultats avec des clients motivés acceptant cette médecine homéopathique, complémentaire de l'acte chirurgical .
 Le plus ancien soigné  date de 5ans ( chat de Mme Vial ).
 De même d’autres chats soignés depuis 1 an à 3 ans, n'ont pas connu de récidives .
.Le taux de récidives s'établit autour de 31,5 % en intégrant la centaine de cas supplémentaires référencés par des confrères  et blogueurs depuis cette publication.

En résumé, je prescris  :

a)- Traitement d'attaque  : d'une durée de 6 mois( au minimum) car c'est la période la plus fréquente des récidives (de l'ordre de 80 %) :

- Viscum album 9 CH :3 granules ou 5 gouttes  (en solution aqueuse) une fois par jour
- ARN/ADN 9 CH : 3 granules ou 5 gouttes une fois par jour
- Monazite DH 8 : 5 gouttes ou 3 granules une fois par jour .
Si possible, donnez les médicaments homéopathiques purs en dehors des repas ou à défaut dans un peu d'eau et à des moments différents de la journée.
Les gouttes buvables semblent plus faciles à donner et permettent une bonne absorption perlinguale, voie d'entrée primordiale en homéopathie.
 Les gouttes buvables en solution aqueuse (et non alcoolisée!) sont à renouveler tous les mois  et à conserver au frigo. Lors de la commande, bien préciser au pharmacien cette présentation, pas toujours connue et aussi employée en pédiatrie.
Remarques :
-Il faut aussi agiter le flacon avant chaque prise pour "dynamiser" le produit.
-Attention à la chaleur qui nuit à l'efficacité des médicaments homéopathiques en modifiant leur structure physique.
-Attention, les solutions aqueuses ne se conservent qu'un mois et seulement au réfrigérateur!

b)-Traitement de fond : associé au traitement d'attaque :
 
 une dose de Viscum album 15 CH ,à la fin du 1er mois
une dose d'ARN/ADN 15 CH , à la fin du 1er mois.
Ces médicaments ne seront pas donnés le même : l'un le lundi et l'autre le jeudi par ex.

Les mois suivants, les doses seront données en 30 CH 

c)- Traitement d’entretien  ( après les 6 mois) :

  -Granions de Sélénium (=ampoules buvables) : 10 jours par mois, le matin au réveil  : 0,5 ml de la présentation en "granions" du Vidal ( = pharmacie ).
 -Viscum album 30 CH une dose mensuelle
- ADN/ARN 30 Cune dose mensuelle, alternée dans la même semaine avec Viscum.
Le traitement d'entretien sera poursuivi durant environ 2 ans ou plus selon l'avis du vétérinaire traitant.

Ce traitement donne aussi de meilleurs résultats:
- s'il est entrepris tout de suite après la première opération,
et si le chat n'est trop" imprégné" par de précédents traitements allopathiques, notamment les corticoïdes, donc s'il a conservé ses pouvoirs réactionnels, principe de base de l'homéopathie.
Il peut être aussi entrepris après de la radiothérapie . (lire l'article du blog traitant ce sujet : immunité et homéopathie).
 .D'après ce que j'ai pu constater durant mes dernières 5 années de clientèle et depuis la centaine de témoignages de confrères et de blogueurs du site ayant donné ce traitement à leurs clients , je peux dire :
Si un fibrosarcome opéré et ensuite soigné soit par radiothérapie soit par homéo-phyto thérapie ne récidive pas au bout de 2 ans (12),on peut considérer le chat comme guéri dans 95 % des cas.
 Cependant par mesure de précaution, il faut éviter de pratiquer toute nouvelle injection -non indispensable- à un animal opéré, comme les préconise l'association américaine des praticiens félins, pour éviter une éventuelle récidive, surtout en région inter-scapulaire, plus sujette à développer des fibrosarcomes . Cette précaution est à respecter notamment sur les chats de 12 ans et plus (7-8).

 V)-Autres traitements possible :

1)-Viscum album fermenté (VAF) :

Selon le protocole établi par mon confrère R.Blostin et le GEB , il est possible de donner Viscum  album par la voie orale (5).
Il s'agit de Viscum Album Quercus ST 3, à raison de 0,5 ml matin et soir durant plusieurs mois. L'espérance de vie serait de 3,6 ans.
Le seul problème est qu'il est difficile d'obtenir cette préparation en France. La commande doit souvent passer par l'étranger. Se renseigner auprès du laboratoire Weleda à 68330 Huningue (France).

Attention:  les flacons doivent être conservés au réfrigérateur et ne sont utilisables que durant un mois.

 2)- L'Anamù + le Lapacho + la Griffe du chat :

Une naturopathe, Mme Carole B-Morin  préconise ce traitement dans un livre (21).
"La première semaine on donnera uniquement l’Anamù.
 La seconde semaine on va introduire le Lapacho en plus de l’Anamù.
 La troisième semaine, on rajoutera la Griffe du Chat aux deux plantes déjà administrées.
 A partir de la quatrième semaine, le chat prendra donc sans discontinuer les 3 plantes (réparties) au cours d’une journée."
Elle conseille aussi d'ajouter de la levure de bière.
"Vous devez désormais maintenir le plus de mois possible ce traitement mis en place"..

Je vous conseille d'acheter son petit livre très intéressant et complet !

3)- l'Artémise annuelle (Artemesia annua) :

Mes confrères allemands Elmar Breuer et le Pr Thomas Efferth ont publié une étude sur l'effet positif de cette plante dans le traitement post opératoire du fibrosarcome (18). Elle doit être associée à du fer.
Ils parlent d'un chat de 10 ans qui aurait survécu 40 mois après l'opération et ce traitement et qui ne serait pas mort de cette pathologie. Leur étude associe aussi 3 chiens atteints de fibrosarcome.
La posologie préconisée pour le chat est d'une capsule à  150 mg 3 fois/jour. A confirmer sur d'autres cas !

 Cette plante est indiquée chez l'homme dans le traitement du paludisme, des babésioses, les formes kystiques de Borellia et les co-infections de la maladie de Lyme.Un article récent parle de son efficacité dan le traitement  des cancers du poumon  (20).

4)- DNA PKASE  inhibat (Vanille de Tahiti + écorce de quinquina) :

Dans son livre de Phyto-Aromathérapie, mon confrère Pierre May dit avoir utilisé cette spécialité (humaine) fabriquée par le laboratoire lyonnais Texifine.
. Il écrit : "mes premiers essais sont assez encourageants"(19). A suivre !


 Conclusion :

  Il n'est pas question de vouloir soigner les fibrosarcomes, seulement par homéopathie ou autre médication de médecine alternative ! 
 Tout traitement ne peut entrepris qu'après l'ablation chirurgicale (large!) de la tumeur et vise seulement à limiter les récidives du fibrosarcome.
Quant à homéopathie, elle ne peut pas à elle seule guérir pas le cancer, mais elle peut y contribuer, en renforçant les défenses naturelles ou en atténuant les effets secondaires de la chimiothérapie ou de la radiothérapie.(9-11).
D'ailleurs en cancérologie humaine de plus en plus de centres l’intègrent dans leurs soins aux cancéreux (9-10).

Quelques témoignages reçus sur le blog :


 Message du Québec de Denise du 23/11/2010 :

"Un rapide bonjour pour vous donner des nouvelles de Dédé (du Québec) qui s'est fait enlever un fibrosarcome félin le 23 novembre 2010, donc il y a + d'un an, a noter qu'il y avait à l'analyse de la tumeur des cellules cancéreuses même dans les tissus voisins. Eh bien! Il se porte à merveille, même un peu dodu ! Je continu de lui donner Adn/Arn, Viscum album 1X par jour et Uncaria Tomentosa 2X par jour, avec une 1/2 c.à thé de jus de thon, il réclame sa médication. Un méga merci dr. Véto, grâce à vous et avec l'aide de notre homéopathe, c'est la joie, nous profitons de beaucoup de bonheurs avec Dédé. J'espère que ce message encouragera ceux qui ont reçu ce terrible diagnostique pour leur ami félin. Si vs venez au Québec, vs serez royalement reçu ! Merci, merci,
Denise.


A propos du traitement avec des injections de Viscum album Fermenté (le VAF) (14/05/2012 :

Grâce à Michèle, j'ai pu avoir un échange de mails avec mon confrère le Dr S.Doliger, cancérologue au Centre Hospitalier vétérinaire St Martin, prêt d'Annecy (74) sur des injections de VAF :
Il ressort que : "que ce traitement est déconseillé dans les fibrosarcomes sous cutanés non métastasés car le fait de faire de multiples injections en sous cutané risquerait de provoquer une récidive locale..."


Message de Françoise  Raybaud  (29/06/2012) :

Bonsoir Docteur Arnaud me revoila avec Lulu après 6 mois de traitement fibro sarcome et Lulu va très bien pas de récidive je continue malgrè tout le traitement car j'avais prévu large en médicaments (je vous reprécise que je suis au Maroc ou l'homéopathie est inexistante) dois je continuer ? dois je arrêter et puis je considérer qu'il est sauvé ?
Docteur,je vous remercie infinimen

Gaëlle le 4 février 2013 :
 
Bonjour Docteur, Je vous avais contacté l'année dernière car ma petite chatte Tina d'un an avait eu un fibrosarcome après un vaccin contre la rage (mai dernier), après l'opération, nous lui avons donné votre traitement homéopathique que nous sommes en train de terminer....
Chabrands a dit…le 5 février 2013:
 
Bonjour
voici des nouvelles de léon ,notre chat blanc de 13ans atteint d'un fibrosarcome opéré entre les 2omoplates et d 1'tumeur cancereuse de la paupière opéré aussi.
Il est suivi par un trt homeopathique (viscum album et pleins d'autres teintures mères,granules etc) qui a l'air de bien marcher.Il est vrai que nous sommes vigilants et assidus. Cela va faire un an
Notre veto qui pratique l'homeopathie le suit de prés ,et le veto ophotalmo aussi.
Nous espèrons une rémission sinon une guérison.Il va bien et mène une vie normale.
CDLT/CHABRANDS


Message reçu de Anne de Grenoble du 28/10 2014. : 

"Bonjour,
Je tiens à vous remercier Dr Arnaud pour vos bons conseils suite au fibrosarcome de mon chat. Il a été opéré il y a 2 ans et 3 mois et je lui ai administré, dès le lendemain de l'exérèse, le traitement proposé sur votre blog. Il a aujourd'hui bientôt 12 ans et suit toujours son traitement d'entretien, il est en pleine forme et n'a pas eu de récidive à ce jour alors que tous les vétérinaires nous en
avaient promis ! Il semble être guéri, grâce à vous. Je tenais à vous exprimer toute ma gratitude pour le temps et la patience que vous continuez à consacrer à chacun de nos animaux, même à la retraite ! Quel dommage que nous n’ayons pas de vétérinaire homéopathe dans notre région !


Jocelyne Perroy a dit…le 26 novembre 2014 :

 Re-bonjour Docteur Arnaud,
Je vous ai écrit le 17 novembre, ma lettre étant affichée je pense que vous l' avez lue. Cela concernait le fibrosarcome de mon chien opéré au mois de mai .Comme je vous disais grâce à votre super traitement pas de récidive après 6 mois. 


Olivia Symniacos a dit le 2 avril 2015 :

Des nouvelles de Monsieur Toune, mon chat de 11 ans qui a eu un fibrosarcome en mai 2013 et une rechute en juillet 2013.
Depuis, il suit le protocole de " protection" que vous avez mis au point et IL VA BIEN alors qu'il avait le type de fibrosarcome le plus " méchant".
Il est opéré aujourd'hui par le docteur KIRCHNER d'un petit nodule mobile situé derrière l'épaule. A priori, ce n'est pas une rechute; nous allons néanmoins le faire analyser pour en être certains. 


Olivia Symniacos a dit le 21/01/2016 :

Des nouvelles de Monsieur Toune suite à son contrôle de ce matin sur fibrosarcome (3) / insuffisance rénale /cancer surrénale : IL VA BIEN
Pour tout ça, je tiens à vous dire une nouvelle fois : MERCI
Ce matin encore le Docteur Kirchner m'a encouragée à poursuivre le protocole mis en place sur vos conseils, m'indiquant que Monsieur Toune n'avait jamais été aussi en forme et qu'après tout ce qu'il a traversé, c'est un quasi miracle qu'il soit 1) encore là et 2) en super forme.



Olivia Symniacos a dit le 6 mars 2016 :

Hier matin, je l'ai amené chez le Docteur Kirchner qui, par une radio thoracique, a vu que le cancer de la surrénale avait métastasé dans les poumons et que Monsieur Toune faisait un épanchement pleural.
Mis à part de la cortisone qui aurait fait effet quelques jours à peine, il n'y avait rien à faire.
J'ai choisi de ne pas faire courir à Monsieur Toune le risque de souffrir physiquement ou psychologiquement (la détresse respiratoire doit être quelque chose de très effrayant) et j'ai du prendre la difficile décision de lui ouvrir la porte du paradis des chats.
Il s'est battu contre la maladie depuis 3 ans; c'était, en plus de toute ses autres qualités, un chat courageux.

Je suis persuadée que votre protocole (article fibrosarcome félin) nous a permis de passer de nombreux mois de plus ensemble. Sans vous il n'aurait pas connu le plaisir d'avoir un jardin depuis 1 an. Il aura été un chat heureux toute sa vie et cela me réconforte.


 

 Ragot Gisèle de cernay 14 france a écrit le 10-01-2016 à 11:09

merci vous m'avez bien aidé pour les conseils donnés dans votre blog, contre le fibrosarcum du chat. Intervention le 8/10/15 ttt ADN et ARN depuis et avec deux mois extranase maintenant je croise les doigts car il y a une forte malchance de rechute . Aujourd'hui il va bien et je profite de chaque moment avec lui. Votre Blog est très riche en conseils. Merci pour tout.

Gisèle Ragot a dit...
Bonjour, je viens vous donner des nouvelles de Mickey mon chat opéré en octobre 2015, et bien que du bonheur il va bien je profite de lui chaque jour, c'est un amour, plus aucun traitement il vit sa vie de chat et deux autres chats sont venus agrandir la famille. Merci pour tout Cordialement Gisèle de CERNAY 14290


ALVO Catherine de SEINE MARITIME a écrit le 05-04-2017 à 20:46

Bonjour Monsieur,
je vous ai contacté il y a maintenant 1 an pour ma minette au fibrosarcome non opérable pour cause d'insuffisance cardiaque.
Eh oui, 1 an déjà et elle partage toujours ma vie grâce à votre homéopathie, alors que la véto ne lui donnait que 15 jours sous corticoïdes...
Donc un TRES GRAND MERCI à vous et à votre traitement.. Evidemment il y a des hauts et des bas, des moments de doute, sa fonte musculaire, la progression des tumeurs autour de son cou, son ras le bol de prendre son traitement... mais tout ça n'est rien car elle est là et son état général est bon..
MERCI à vous, à votre dévouement, à vos conseils, vos encouragement et surtout au temps que vous prenez pour nous, les maîtres en détresse.. face à nos amis à 4 pattes qui souffrent..
Grâce à vous et à votre blog, nous nous sentons moins seuls, car nous profitons aussi des conseils que vous donnez aux autres bloggeurs.
MERCI pour tout..
MERCI d'être si passionné.. et passionnant..

Cath. ALVO




A lire d'autres témoignages dans les commentaires du blog...!



Bibliographie:


(1)-S.DOLIGER :Les tumeurs du complexe fibrosarcome. Le Point Vétérinaire: numéro spécial cancérologie du chien et du chat au quotidien.( 2005 )+ Vadémécum de cancérologie vétérinaire. (2005).
(2)- Service de chirurgie de l'école vétérinaire de Maisons-Alfort.
(3)- Centre de radio thérapie Scanner de Maisons- Alfort, notamment.
(4)-D.Lanore : Utilisation palliative ou néo adjuvante de la chimiothérapie lors du fibrosarcome félin. La Dépêche Vétérinaire  n° 1201.
(5)- Actualités sur Viscum album Le Biopattes de Janvier 2007,(bulletin du GEB, groupe d'étude en biothérapies de l'AFVAC)  Dr Richard Blostin Vétérinaire.
(6)- laboratoire vétérinaire Abivet 06 Biot.
(7)-Interscapulaire chez le chat : zone interdite. Dr A.C Gagnon  La Dépêche Vétérinaire  du 28/1/2012
(8)-Actualités thérapeutiques sur le fibrosarcome félin. (Congrès de Lille)  Dr A.Hamelin La Dépêche Vétérinaire du 20/3/2010.
(9) -Homéopathie :Connaissances et perspectives Dr A. Horweilleur et col. (Ed. Elservier et Masson). Septembre 2012.
(10)- L'homéopathie dans les soins de support en cancérologie : JL. Bagot. Paris CEDH 2006- 2007.
(11) -Article du blog arnaudveto : Immunité et homéopathie : Décembre 2012.
(12)-Masse sous cutanée chez le chat : Quel est votre diagnostic? : Catherine Le Foll  La Dépêche Vétérinaire  du 27 avril 2013.
(13)- Veto Focus : FIBROSARCOME FÉLIN : INTÉRÊT DU MASITINIB ET DES INHIBITEURS DE TYROSINE KINASES (Avéré)
 Dr LEDOUX Jean-Marie - 13/05/13 (
Cas clinique publié dans La Dépêche Vétérinaire, 4-10 mai 2013 ; 1212: 16.).
(14) -Oncept IL- 2 : la première immunothérapie vétérinaire contre fibrosarcome félin. Valérie Duphot  La Dépêche Vétérinaire n°1227 du 5 octobre 2013.
(15)-Cancérologie gériatrique féline Dr D. Sayad, chargé de consultations à l'ENVT. La Dépêche vétérinaire-technique n° 134 (octobre 2013).
(16)-Une tumeur post-traumatique non vaccinodépendante La Dépêche vétérinaire n° 1227 (5 octobre 2013).
(17)-Questions sur les tumeurs du complexe fibrosarcome félin : rencontre avec les Drs P.de Fournel Thibaud et P.Devauchelle. Abstract Vet Janvier 2014.  
(18)-Treatment of Iron-Loaded Veterinary Sarcoma by Artemisia ...
(19)- Guide pratique de Phyto-aromathérapie pour les animaux de compagnie. P.May (Méd'Com)
(20)-http://www.alternativesante.fr/cancer/l-artemisia-annua-contre-le-palu-et-le-cancer
(21)- Le fibrosarcome félin. Le protocole en NATUROPATHIE de Carole B-Morin. Editions Naturanimaux
(22)-Fibrosarcome et chirurgie : comment augmenter l'espérance de vie d'après  Ph. Haudiquet.  La Dépêche Vétérinaire du 3 décembre 2016 n° 1371 : ( article de Fabrice Castanet).

Ce dossier est réactualisé régulièrement en fonction de nouvelles publications.
Dernière réactualisation le 7 mars 2016.

vendredi 26 février 2010

LE CHARDON-MARIE (Silybum marianum)


C’est une plante herbacée à tige robuste et à feuilles luisantes, marbrées de blanc et bordées de dents épineuses. Ses fleurs de forme arrondie sont de couleur pourpre . Ses fruits sont cylindriques et soyeux..Les parties utilisées sont les fleurs et les fruits récoltés à la fin de l’été.

Cette plante est cultivée pour des fins médicinales depuis le Moyen-âge. Au 16ème siècle, Paracelse la préconisait « contre les brûlures intérieures ». L’emploi actuel du chardon-marie a été initié par le médecin allemand Rademacher au 19ème dans le traitement des maladies de foie.(1)
Cette plante supprime ou diminue l’effet de substances qui induisent une nécrose ou une cirrhose du foie. Elle favorise l’évacuation de la bile et calme les spasmes et est utilisée dans les hépatites aiguës ou chroniques Elle peut être associée à d’autres plantes comme la chélidoine, l’artichaut, le boldo, le desmodium. De plus elle présente de puissantes propriétés hémostatiques.


Chez l’homme, une étude en double aveugle (1+2+3), a montré que le chardon-marie diminuait les risques de mortalité chez les patients atteints de cirrhose du foie due à l’alcool. ( étude menée sur 200 patients traités durant 4à 6 semaines à la dose journalière de 420 mg ). Elle serait efficace dans intoxication à l’amanite phalloïde surtout administrée précocement et associée au Desmodium (3)
En médecine humaine, ses présentations galéniques les plus courantes sont :Teinture-mère et gélules (Arkogélules ND ) ou dragées (Legalon ND).

Chez les carnivores, des laboratoires vétérinaires la commercialisent sous les noms déposés : Silycure ( Axience ) Legaphyton et Zentonil Advanced (Vétoquinol ), Hepasyl (Abivet), Epato (MP Labo),Easypill troubles hépatiques (Zootech), EPS Wamine....
La posologie préconisée est de 10 mg /kg /jour durant 15 jours ou plus si besoin. Il est préférable de répartir la dose quotidienne dans la journée.
Les indications sont le soutien de la fonction hépatique lors d’insuffisance hépatique aiguë ou chronique quelque soit l’origine.(leptospirose, complications de piroplasmose chez le chien, stéatose hépatique du chat…,cirrhose, intoxication…..Elle peut être prescrite même en cas d’insuffisance rénale et posologie peut être augmentée sans risque.
Cette plante est souvent  associée avec succès à une autre plante le Desmodium* (par ex. dans les spécialités vétérinaires: Legaphyton (Vetoquinol), Hepasyl (Abivet) ou Easypill troubles hépatiques (Zootech) (4)....

* Article du blog sur le Desmodium.

Bibliographie :

(1) guide de phyto thérapie: Dr J.Grunwald & C.Janicke (éd. Marabout)
(2) les 120 plantes médicinales: Dr M. Rombi et D.Robert.(éd. Alpen)
(3)Vidal de phytothérapie: Santé référence..(éd. Hachette )
(4) DMV : dictionnaire médicaments vétérinaires. Éditions du Point Vétérinaire.

vendredi 12 février 2010

OLIGOTHERAPIE :

Les oligoéléments sont des métaux ou métalloïdes contenus dans l’organisme et indispensables à son bon fonctionnement. On leur attribue classiquement 4 actions :
-Ce sont d’abord les catalyseurs de multiples fonctions et réactions organiques qui hors de leur présence, ne se réaliseraient pas.
-Ils ont une action thérapeutique bien spécifique avec, en outre, des effets antitoxiques et bactéricides très précis.
-Ils sont des modificateurs de terrain en favorisant les phénomènes d’autodéfense de l’organisme vis-à-vis des infections.
-Ils ont une action diastasique en permettant les phénomènes vitaux indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.
En un mot: CE SONT DES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES A LA VIE, favorisant toutes les fonctions et les échanges biologiques indispensables à l’organisme pour survivre et fonctionner harmonieusement.
Les chimistes connaissent depuis longtemps la catalyse et ses applications industrielles. Caujolle fit un parallélisme avec le corps humain. Ce sont surtout les travaux de Jacques Menetrier en 1930 qui permirent d’envisager les immenses possibilités thérapeutiques des oligoéléments.
Aussi, l’oligothérapie a toute sa place au sein de sein de l’arsenal thérapeutique et peut-être associée aux médications habituelles.

L’oligothérapie en médecine vétérinaire des animaux de compagnie :


Les laboratoires vendent souvent des cocktails d’oligoéléments et de vitamines pas toujours bien dosés et mal adoptés à l’usage thérapeutique individuel. De plus certains peuvent s’antidoter ! Pour ma part, je préfère prescrire ces produits sous forme unitaire en ciblant leurs indications, en fonction du cas clinique. En pharmacie humaine des présentations unitaires existent: oligosols, granions…,ainsi que différentes présentations de litho thérapie.

-Le MANGANESE :

C’est l’anti allergique universel tout comme le soufre est le désensibilisant universel .Ils sont complémentaires. Il traite à fond toutes les affections arthritiques et tous les terrains allergiques.
Il est donc recommandé dans l’atopie du chien. Cette affectation dont le principal point de sortie est cutané frappe 10% de la population canine et pose pas mal de soucis aux maitres…et aux vétérinaires pour la soigner ! Dans un autre article, je recommande de donner de la PYROLUSITE DH 8, pierre riche en Manganèse ,avant tout autre traitement pour donc soigner le terrain.
Cet oligoélément est aussi indiqué chez les chiens âgés, arthritiques notamment de grandes races en complément avec du silicium organique et plantes à action anti inflammatoire ( cassis…).

-Le SOUFRE :

C’est le désensibilisant universel, le médicament biocatalytique des dysfonctionnements hépatiques.
Il sera aussi prescrit dans l’atopie du chien soit en présentation de litho thérapie (Soufre Natif DH 8 )
Soit en présentation unitaire vendue en pharmacie ou sous forme de médicament classique comme le Sulfoidol du labo Abivet. Il sera aussi prescrit dans toutes les affections du foie. Il peut être associé au Manganèse dans les états arthritiques et au cuivre dans les états infectieux notamment cutanés. Attention, certains chiens peuvent présenter de la diarrhée en début de traitement; adapter alors la posologie.

-Le SILICIUM :

Elément le plus important à la surface du globe après l’oxygène, il est présent dans tous les tissus vivants qu’ils soient animal ou végétal .La peau, les tendons , les artères , les articulations , les phanères (cheveux et ongles )en contiennent …. Il s’oppose à la sclérose des tissus élastiques en intervenant sur les radicaux libres. Il est nécessaire pour la synthèse du collagène et des G.A.G Il s’oppose au .
vieillissement. Mais il n’est véritablement assimilé par l’organisme que s’il est organique donc d’origine animale ou végétale. Il se trouve en abondance dans l ’ortie, la prêle et le bambou et des sources animales( moule verte, ailerons de requin…).
Ses indications chez le chien seront le traitement de fond de l’arthrose. Chez l’homme, il est aussi indiqué dans la goutte et a été essayé avec succès dans le traitement de la myopie chez l’enfant.

-Le SÉLÉNIUM :

Il a été utilisé dans le traitement des néoplasies ( Dr Leriche) et associé alors à l’uranium et au platine et aussi en prévention du cancer par les américains. Chez l’homme, Il aurait aussi une action bénéfique sur l’urée et l’acide urique mais je ne l’ai pas vérifié chez les carnivores. Je l’ai utilisé en granion seulement en post opératoire après l’exérèse de fibrosarcome chez le chat associé à d’autres médications (Viscum album 9CH et ARN- ADN 9CH notamment) pour limiter les récidives et je peux affirmer que les bons résultats viennent du sélénium !

-Le CUIVRE, L’OR, L’ARGENT :

Ces 3 oligo éléments associés sont indiqués dans les états anergiques (absence de défense de l’organisme ) le contraire de l’allergie ! Ce complexe a une triple action : anti infectieuse, anti virale, et cortico-stimulatrice. Il sera donc indiqué dans les affections tels les suppurations notamment cutanées répondant mal aux antibiotiques , les leucémies, la leucose du chat….Il potentialise l’action des antibiotiques et permet de réduire les doses.Ce complexe est un «  polycatalyseur anti infectieux »…


Lire aussi l'article du blog : Immunité et oligo-éléments.




Bibliographie :


Oligo éléments et oligothérapie Dr C. Binet
La Phytothérapie Européenne : n°42 intérêt du silicium dans le traitement des myopies chez l’enfant. n°48 Oligothérapie: les Rhumatismes inflammatoires. n°51 Ces oligos qui ont bon dos.
La medécine douce des animaux Dr G.Lippert.
L’équilibre psychobiologique § oligoéléments C. Pfeiffer et P. Gonthier.

- www.oligomed.com
-www.oskan.fr/
-www.catalyons.com





.

mardi 9 février 2010

GEMMOTHERAPIE :

La gemmothérapie ou la médecine des bourgeons :



C’est une méthode thérapeutique qui utilise des bourgeons frais et autres tissus végétaux à caractère embryonnaire tels les radicelles jeunes pousses, écorce interne de racines ou de tiges.
Elle a été mise au point vers 195O par le Dr Pol Henry de Bruxelles et développée en France notamment par les Dr M. Tetau , OA. Julian dans le cadre de la Société Médicale de Biothérapie.
La gemmothérapie utilise des macérâts glycérinés de bourgeons mis en œuvre à l’état frais. La 1ère DH est la seule présentation médicinale. Elle doit être prescrite en flacons unitaires . Chaque bourgeon doit être pris séparément, car leur association au sein d’un même flacon pourrait modifier ou altérer leurs propriétés thérapeutiques.
De nombreuses études scientifiques de chromatographie et récemment par C.L.H.P ont permis d’isoler et de quantifier la teneur en principes actifs d’une plante à ses différents stades de maturation. Il se trouve que les bourgeons sont souvent beaucoup plus riches que la plante adulte.

.

Quelques bourgeons à utiliser en médecine vétérinaire :


La posologie chez les carnivores est d’une goutte par kg / jour.

-RIBES NIGRUM BG ( Le Cassis)

C’est un puissant anti inflammatoire et draineur universel. Il agit en stimulant les corticosurrénales et l’organisme est soigné par sa propre cortisone ! Il est donc indiqué dans les problèmes cutanés (allergie notamment dans la dermatite atopique associé au Manganèse et autres draineurs des émonctoires ) dans l’arthrose associé au silicium par son action reminéralisante ( Urtica Dioica: Ortie) Le résultat est parfois moins bon chez les chiens âgés intoxiqués par la cortisone et qui présentent alors une aplasie des glandes surrénales ! Il est souvent associé à d’autres bourgeons pris séparément dans la journée.

-SEQUOIA GIGENTEA J.P ( Le Séquoia en jeunes pousses )

Il agit en stimulant sur les hormones surrénaliennes ( 17 céto ); Il stimule la fabrication de spermatozoïdes, a une action favorable sur l’adénome prostatique; Chez le chien- mâle- c’est un excellent gériatrique et peut-être prescrit durant plusieurs mois et sans contre indication. Il agit favorablement sur l’arthrose et stimule l’état général dès 15 jours de prise !

-VACCINUM VITIS IDEA J.P (airelle rouge)

Il a une action similaire à Séquoia mais chez la femelle Il permet de lutter contre le vieillissement. Par ailleurs cette plante a une indication dans les diarrhées subaigues ou chroniques notamment associée à de l’argile et des pro biotiques (spécialité vétérinaire ).

-ULMUS CAMPESTRIS BG ( l’Orme )

C’est un excellent draineur cutanée de toutes les maladies de peau à caractère suintant :Le Hot Spot ! (eczéma suintant ,suppuré , suraigu )de nos chiens à poil long ( Berger allemand, St Bernard, Golden Ret….) d’ailleurs sujets à récidives..Des cures répétées (I mois de traitement par trimestre ) évitent les rechutes .

-CEDRUS LIBANI J.P (Cèdre du Liban)

Excellent draineur des eczémas secs et aussi des sclérodermies ( durillons des coudes, jarrets ,os saillants chez les chiens à poil ras et lourds…type dogue; A rapprocher à de Petroleum en homéopathie (si fissures, crevasses ).


-PLATANUS ORIENTALIS BG (Le Platane)

IL a une action stimulante sur le système réticulo-endothélial, système de défense de l’organisme Il est un anti infection de choix dans les infections cutanées ,complémentaires des antibiotiques; C’est aussi un cicatrisant. Il peut être associé à Echinécea T.M dans les suppurations chroniques.


Tous ces bourgeons sont d’excellents draineurs. Ils peuvent être associés à la plupart des traitements homéopathiques, allopathiques et ne présentent aucun risque thérapeutique
.De plus,les carnivores prennent plus facilement les macérâts glycérinés que les teintures-mère, plus alcoolisées .
Syntaxe : BG = Bourgeons. J.P = jeunes pousses. MG = Macérât glycériné. 1 DH = 1ère décimale halmanéenne.

vendredi 5 février 2010

TRAITEMENT DE L'INSUFFISANCE RENALE (HOMEOPATHIE)

Les carnivores étant " fragiles" de la fonction rénale, l’insuffisance rénale est fréquente ainsi que les affections urinaires, que j'évoquerai aussi sommairement.
Cette insuffisance rénale peut-être aiguë ou chronique.

INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË :

Ne pas négliger les perfusions, surtout si l’animal ne boit pas (chat) ou s’il vomit !Si l’animal est déjà intoxiqué par des traitements allopathiques, commencer par le désintoxiquer par une dose de Thuya 5ch. (Thuya marche bien aussi dans les réactions post vaccinales aussi bien à titre préventif - une heure avant le vaccin- que curatif ,notamment dans les œdèmes de Quincke) .
Selon les symptômes observés, voici quelques produits pouvant être prescrits :

APIS MELLIFICA 5CH :

Remède de l’anurie brutale, l’animal ne boit pas et recherche le frais . A donner toutes les heures jusqu’amélioration ; éventuellement en 9ch toutes les 6 heures.

BELLADONA 5CH :

L’animal urine fréquemment et a soif. Il a souvent une fièvre élevée et une grande sensibilité de la région rénale. A donner aussi toutes les heures et éventuellement en 9CH toutes les 6 heures.

CANTHARIS 5CH :

Ténesmes violents, l’animal gémit. urines peu abondantes, foncées ,sanguinolentes, parfois priapisme chez les mâles…,peut être prescrit en alternance avec Mercurius corrosivus Éventuellement en 9CH au moment des mictions..Cystite du chat avec sang ou sinon Pariera brava en 6X ou 5CH(bon remède.)

BERBERIS 5CH :

Violent désir d’uriner mais urines peu abondantes, sans trace de sang; Sensibilité rénale marquée. A prescrire 3à 4 fois par jour; peut être prescrit dans la lithiase urinaire du chat.

PHOSPHORUS 9CH :

Grand remède de la congestion, des hémorragies ( notamment parvorirose du chiot ) Soif d’eau froide, oligurie, urines rougeâtres. Grand remède de la leptospirose et éventuellement des suites de piroplasmose (urée, hémorragie digestive )




L’INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE :



Après 8 ans ,un chien sur deux présente une insuffisance rénale chronique
. Au départ, Les symptômes sont flous, simplement une légère polydipsie.-urie. A la phase d’état, l’animal maigrit présente une polydipsie et polyurie prononcées associée souvent à des symptômes digestifs (vomissements, ulcères buccaux, mauvaise haleine… ) de l’abattement, un poil piqué, de l’anémie…A ce stade, souvent les ¾ du parenchyme rénal sont détruits! L’urée et la créatinine grimpent et l’évolution peut-être fatale. Il est important d’intervenir suffisamment tôt avant que les lésions soient irréversibles !

En dehors d’un traitement phytothérapique ( notamment: PILOSELLA) il est possible d’avoir recours à l’homéopathie bien que les facultés réactionnelles d’un chien urémique et souvent âgé sont limitées, d’autant plus qu’il a été intoxiqué par des traitements allopathiques parfois mal conduits… Commencer toujours par une dose de THUYA 5CH !

SERUM D’ANGUILLE 5CH :

Un des remèdes les meilleurs de l’urémie ! 3 à 4 prises par jour, bonne synergie avec PILOSELLA en alternance.


PHOSHORUS 9CH :

Oligurie, hématurie ,hausse des paramètres sanguins, 1à 3 fois /jour selon la diurèse , également possible en 15 CH une fois par jour.


ARSENICUM ALBUM 15 CH :

En cas d’œdème, anémie, torpeur, troubles digestifs. …A donner le soir.


UREA 9CH :

Personnellement, je n’ai jamais eu de résultats avec ce médicament bien qu’il soit indiqué dans les matières médicales !

Comme conclusion, je dirai qu’il est très important que l’animal ait une alimentation adaptée à son état (aliments de régime hypoprotéiné ,à base de viande blanche surtout pas d’abats ou de déchets ménagers! Limiter les apports de protéine, oui , mais ne pas les supprimer. Ils sont nécessaires à nos compagnons qui sont des carnivores ! Et nourrir son chien ou chat avec une alimentation adaptée à l’espèce et non humaine…( surtout pas de croquettes de chat aux petits chiens, bien que très appétentes et pratiques mais trop riches en abats, mauvais pour le rein !

jeudi 4 février 2010

Quelques plantes diurétiques chez les carnivores :

L'insuffisance rénale est fréquente chez les carnivores, quel soit aiguë ou chronique.
Elle est la première cause de mortalité de nos compagnons...
La phytothérapie est d'un précieux secours et est complémentaire des traitements allopathiques (perfusions ...) et diététique (alimentation hypoprotéinée de bonne qualité).
J'ai sélectionné quelques plantes que j'ai utilisées pendant de nombreuses années.

LA PILOSELLE (Heracium Pilosella): +++

Petite plante de la montagne, connue depuis Ste Hilledegarde (12ème Siècle); outre ses propriétés diurétiques ,fraîche, elle agit sur les brucelloses tant humaines qu'animales (par l'action del'ombelliférone); réduite en poudre, elle arrête les saignements de nez. Elle est aussi cholérétique (action + sur le sphincter d'Oddi ).
 De nombreuses présentations galéniques de cette plante sont commercialisées en médecine humaine (Arkogélules ND,tisane Mediflor ND,solution buvable Pilosuryl ND,  les EPS de hPhyto Prevent.....) mais peu en médecine vétérinaire !
Cette plante contient des flavonoïdes qui vont favoriser, l'élimination des chlorures et de l'urée.
La présentation en teinture-mère venant de disparaitre, il faut donc utiliser l'EPS (Extraits fluides de Plantes fraiches Standardisés) commercialisé chez les vétérinaires par le laboratoire Wamine et en pharmacie par le laboratoire Phyto-Prévent. Ces 2 laboratoires font en fait partie du même groupe.
.
La posologie, conseillée par le laboratoire est d'un ml /5kg /jour.
Cependant,en cas d'insuffisance rénale aiguë, la Piloselle peut être donnée plusieurs fois dans la journée jusqu' amélioration des paramètres biochimiques (urée et créatinine), en  association à des perfusions en continu.
En cas d'insuffisance rénale chronique, la Piloselle  est prescrite  1 à 2 fois par jour associée à une hygiène alimentaire rigoureuse (croquettes ou boites diététiques adaptées)
Une autre indication thérapeutique est l'insuffisance cardiaque quand les diurétiques sont mal supportés par l'animal (notamment le furosémide (Lasilix ND) chez les races naines type York, d'ailleurs souvent associé à une insuffisance rénale !)

L'ORTHOSIPHON ou THÉ DE JAVA (Orthosiphon stamineus): +++

Arbrisseau de l'Indonesie,il augmente la diurèse( eau, urée,acide urique). Chez l'homme, il aurait une action positive sur la lithiase rénale,des propriétés bactériostatiques et une action anti-proliférative sur les cellules cancéreuses. Il serait aussi utilisée comme compléments des régime amaigrissants!
C'est un bon "néphro-protecteur" .
 On la trouve en pharmacie sous différentes présentations (tisanes,arkogélules ND, Orthosiphon Boiron et teinture-mère, EPS...).
En teinture-mère, son goût est assez amer et sa prise est souvent difficile. Quelques chiens le vomissent. Un laboratoire vétérinaire ABIVET la commercialise en comprimés sous le nom de STAMIFON ND.
Son usage vétérinaire est plutôt réservé aux affections rénales chroniques(posologie de 1 à 4 comprimés par jour ). De même L'orthosiphon peut être utilisé dans le traitement de l'hypertension du chien comme d'ailleurs chez l'homme.

LE LESPEDEZA CAPITATA : ++

Plante originaire de Amérique du nord, bien connue de la profession par les nombreuses présentations commercialisées par les laboratoires vétérinaires pour ses propriétés diurétiques mais à mon avis, moins importantes que les 2 précédentes. Son action est due à la présence de flavonoïdes qui favoriserait la micro circulation rénale.
 En médecine humaine, elle est présentée comme un diurétique "doux" (troubles léger de l'élimination rénale...,fait baisser une urée peu élevée...) Je partage cet opinion et n'utilise que rarement cette plante.

AUTRES PLANTES  : +

- le frêne (Fraxinus Excelsior) également diurétique excellent éliminateur de l'acide urique chez l'homme ( la goutte !). Il est utilisé dans sa présentation en bourgeons (mascérats glycérinés) et peut être associé aux bourgeons de Cassis (rhumatismes également).
-le pissenlit (Taraxacum officinale) par ses racines, c'est un dépuratif (cholérétique chez le chien) .
Il présente aussi un effet laxatif (inuline) et est riche en potassium. son goût amer limite son usage, bien qu'il est réputé pour avoir une action diurétique puissante (identique au furosémide (Lasilix ND) chez le rat !).
-l'aubépine (Craetagus oxyacantha) plante aussi tonicardiaque
- l'ortie (Urtica Dioica ) également diurétique mais surtout protecteur des articulations (arthrose !)
-la verge d'or(Solidago) qui a aussi des propriétés antiseptique au niveau vésical,
-l'épine-vinette (berberis vulgaris en 3XH) goutes buvables (chat)....

Un autre article traite du traitement de l'insuffisance rénale en homéopathie.

Bibliographie :
-Des plantes et des soins naturels pour mon animal de compagnie du Dr vétérinaire C. Gastinel-Moussour
-Phytothérapie et soins naturels pour mon chat du Dr vétérinaire C.Gastinel-Moussour
-120 plantes médicinales  de M.Rombi et D.Robert
-Phytothérapie de Dr J.Valnet
-Rajeunir nos tissus avec les bourgeons de Dr M.Tetau et Dr D.Scimena.
-La pharmacie verte de J.A.Duke (plus de 1000 cures naturelles entièrement libres de toxicité)
-Revue de Phytothérapie Européenne.

mardi 2 février 2010

Desmodium adscendens: La régénération du foie:


Le Desmodium adscendens est une plante herbacée rampante ou grimpante de la famille des fabaciées que l'on trouve en Afrique équatoriale et en Amérique latine. Elle pousse à l'état sauvage au pied des palmiers et des cacaoyers. Elle sert souvent de fourrage aux chèvres.
Cette plante a été rapportée du Cameron par les docteurs Tubery ayant travaillé plusieurs années dans un dispensaire dans ce pays,fondé par les Petits-Frères de Foucaud. Elle était utilisée par des guérisseurs traditionnels, notamment dans le traitement de l'hépatite(virale),très fréquente en Afrique.(décoction de parties aériennes).
Trois études du centre de toxicologie d'Evreux ont montré une absence totale de toxicité. Des études ont validé l'intérêt du Desmodium comme hépato-protecteur : une trentaine de travaux sont disponibles au CNRS, prouvant tout son intérêt.
L'analyse des principes actifs révèle une concentration importante d'alcaloïdes (isovitexine) de saponines et de flavanoides; En 1994, O.Heard dans sa thèse de pharmacie soutenue à la faculté de Tours réussit à expliquer le fonctionnement de cette plante comme protecteur de la cellule hépatique (test de C 04 chez le rat).

- Elle permet de soigner de nombreuses affections du foie d'origine virale, chimique,alcoolique et médicamenteuse (chimiothérapie) voire auto-immune...Elle permet une régénération du foie, contrôlée par une normalisation des transaminases et des gamma GT.

- Elle a été aussi employée dans le traitement de l'asthme notamment au Ghana (effet relaxant sur les muscles lisses du poumon).
 L'action de cette plante est renforcée si elle est associée à Silybum marianum (Chardon-Marie : Legalon ND...) notamment serait efficace dans l'intoxication à l'amanite phalloïde ( publications chez l'homme ).

-Le Dr Tubery la recommande en prévention des effets secondaires de la chimiothérapie anticancéreuse (Desmopar ND) et aussi  dans les intolérances d’origine médicamenteuse (travaux du Docteur Anne-Marie TUBERY).

Usage vétérinaire :


1)-Toutes les affections du foie aiguë ou chronique notamment dans les ictères du chien :
 la leptospirose, la piroplasmose, les intoxications, les tumeurs du foie en complément de traitements chimiothérapiques : chaque fois qu'il y a atteinte de la cellule hépatique! Il normalise les transaminases en une quinzaine de jours...
Le Desmodium  est souvent associée à une autre plante : Silybum Marinum (chardon-marie ) pour assurer une meilleure efficacité au niveau de la cellule hépatique malade
Bien sûr, il ne faut pas oublier le traitement "étiologique" de la maladie, la plante n'agissant que sur les conséquences hépatiques de maladie traitée...!

2)-Il est aussi prescrit comme anti-allergique:
Dans  la dermatite atopique, les allergies cutanées il peut être associé à la Bardane (draineur) et au Fumeterre (anti prurigineux), à la Pensée sauvage (anti inflammatoire et émolliente).
Dans l'asthme, il peut être associé au Plantain (anti spasmodique bronchique) et à la Réglisse (sous certaines conditions et pendant de courtes durées).

3)- Sédatif du système nerveux :
Par son action au niveau au niveau du SN, il peut être prescrit dans le traitement de l'épilepsie, secondé par la Valériane (anxiolytique) et à Griffonia (troubles dépressifs).



De nombreux laboratoires humains de parapharmacie la commercialisent sous différentes formes galéniques (décoctions, gouttes, gélules...à des doses plus ou moins concentrées ).

 Posologies en médecine vétérinaires :

La posologie la plus utilisée est de 10 mg /kg de poids/jour.

Il existe de nombreuses présentations humaines du Desmodium mais souvent le dosage est mal adapté à l’utilisation pour les animaux de compagnie.
Les présentations vétérinaires ont disparu, notamment avec la fermeture du laboratoire de phytothérapie Abivet, suite au décès de M.Redon, son directeur.
Pour s'assurer d'une posologie correcte, le mieux est de donner cette plante sous la forme liquide :  EPS (laboratoires Wamine et Phyto Prévent du groupe Pileje) à raison d'un m l / 5 kg de poids / jour, avec un maximum de 5 ml pour les gros chiens.
Limiter les cures à 3 semaines. Renouvelables ensuite 5 jours par semaine.



En conclusion, le Desmodium est une plante très utile dans le traitement des affections hépatiques du chien alors que l'allopathie n'est pas riche en possibilités thérapeutiques....

Bibliographie :

Le site officiel du Desmodium adscendens du Docteur ...

tubery.pierre.free.fr/
Thèse de pharmacie de O. Heard (faculté de Tours).
Dictionnaire des médicaments vétérinaires : Éditions du Point Vétérinaire